Radio Alhoceima Alhucemas Amazigh Rif Maroc Morocco Maghreb Tamazgha

Tu Tienda Amiga - Tienda de decoración del hogar

Marruecos \| Maroc

Imprimir

Une femme enceinte et sa fille tuées dans un accident de la circulation près de Taza

Escrito por Administrator on .

Une femme enceinte et sa fille tuées dans un accident de la circulation près de Taza
MAROC - 16 août 2005 - MAP
La mère et sa fille, âgée de sept ans, ont été renversées par un autocar alors qu'elles traversaient la route, a précisé la même source.
Lors de cet accident survenu sur la route nationale No 6, plusieurs passagers de l'autocar ont été légèrement blessés.
La "TVM" impute l'accident à la vitesse excessive, au non respect du code de la route et à l'inadvertance des victimes
Imprimir

Forêts: 30.000 hectares disparaissent chaque année

Escrito por Administrator on .

Forêts: 30.000 hectares disparaissent chaque année
La forêt marocaine est en péril. La désertification gagne du terrain et les eaux souterraines se font de plus en plus rares. D'année en année, les surfaces boisées diminuent, les lacs s'assèchent et les sources se tarissent. D'après des sources au Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts (HCEF), les pertes annuelles sont estimées à 30.000 hectares. Peut-être qu'elles sont plus importantes encore... Difficile à savoir.
Ces pertes sont dues à plusieurs facteurs. En premier, la surexploitation des produits de la forêt, qui alimente les budgets des communes rurales. Selon la charte communale, c'est à elles que reviennent la totalité des recettes de l'exploitation forestière. Le même texte stipule toutefois que ces communes ont l'obligation de consacrer 20% des recettes générées par la forêt à sa reconstitution. «En réalité, aucune commune ne respecte cette clause», soutient Mourad Taroq, chef du service Reboisement au Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts... / ...
Les forêts d'arganier situées dans la province d'Essaouira ne cessent non plus de reculer. Selon des estimations, des milliers d'hectares disparaissent chaque année. L'arganeraie marocaine régresse en termes de superficie et surtout de densité. Dans les provinces d'Al-Hoceïma, Azilal et Taza, les pertes annuelles de forêts sont estimées à 6.000 hectares